[SOCIÉTÉ] ¦ RÉPRESSION BRUTALE À L’ÉGARD DES ENSEIGNANTS À YAOUNDÉ, FAITS ET BILAN

0
282

Loin d’être un meeting où une marche du MRC, c’était un rassemblement de compassion organisé par des milliers d’enseignants venus de part et d’autres rendre un dernier Hommage à leur collègue poignardé en salle de classe le 14 Janvier dernier par son élève. Kévin Tchakounte, enseignant de Mathématique avait été tué sur le champ de bataille, et ce jour 30 Janvier se déroulait la levée de sa dépouille au Centre Hospitalier Universitaire de Yaoundé.

Ses collègues, indignés se sont mobilisés par milliers dans un élan de compassion et de ras-le-bol eu égard à la maltraitance subit au quotidien. Comme des militants du MRC de Janvier à juin 2019, ses instructeurs ont subit une brutalité des forces de l’ordre des plus violente. Leur fête foraine n’aura pas duré plus longtemps que ça. L’objectif premier est parti en lambeaux, ils avaient prévu d’accompagner la dépouille de leur collègue à son domicile, mais les Gazs lacrymogènes et eaux anti anti-émeutes pulvérisés sur eux leur ont barré la route.

Quelques enseignants qui avaient été arrêtés par les forces de l’ordre ont été relâchés quelques heures plus tard, l’on dénombre aussi des enseignantes évanouies du fait des gazs lacrymogènes et transportées à l’hôpital. Ceux d’entre eux qui sont gravement blessés on été tranportés à l’hôpital. Il y aurait des morts..

Nous y reviendrons…

 

Billy Kolla. plus-dinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here