RIPOSTE : L’IRAN DÉTRUIT UNE DIZAINE DE BASES MILITAIRES AMÉRICAINES EN IRAK

0
303

Après l’assassinat de Soleimani, Téhéran riposte à coup de missiles contre des installations en Irak

L’Iran a tiré une dizaine de missiles balistiques contre des installations en Irak, dont la base aérienne d’Aïn al-Assad (ouest) qui abrite des troupes américaines. Il promet des « réponses encore plus dévastatrices » en cas de nouvelle attaque américaine.

L’Iran avait menacé les États-Unis de représailles à l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani. Cinq jours après, Téhéran a lancé plus d’une dizaine de missiles balistiques contre l’armée américaine et les troupes de la coalition en Irak, a déclaré mardi 7 janvier le département américain de la Défense, précisant avoir la certitude que les tirs ont été effectués depuis le territoire iranien.

L’agence de presse iranienne Mehr a rapporté que les Gardiens de la révolution, dont le général Soleimani dirigeait une unité d’élite, ont mené une attaque contre la base aérienne d’Aïn al-Assad dans l’ouest de l’Irak, qui abrite des troupes américaines.

Sans attendre la réponse de Washington, Téhéran a menacé de « réponses encore plus dévastatrices » en cas de nouvelle attaque américaine, rapporte la télévision d’État iranienne. Un premier examen pour déterminer le bilan des frappesLa porte-parole de la Maison Blanche a fait savoir que le président Donald Trump a été informé et « suit de près la situation en consultation avec son équipe de conseillers à la sécurité nationale ».

Les États-Unis procèdent à un premier examen pour déterminer le bilan de ces frappes, a déclaré le Pentagone. « Nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour protéger et défendre le personnel américain, nos partenaires et alliés dans la région. »

France 24 avec l’AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here