PAYCAP, VÉRITABLE MOBIL MONEY AFRICAIN

1
89

La situation monétaire devenant de plus en plus critique en Afrique, et plus encore avec la prolifération des entreprises étrangères spécialisées dans les transferts d’argent, l’économiste africain d’origine camerounaise Dalvarice Ngoudjou en symbiose avec de nombreux africains tant de la diaspora que ceux du continent a développé une plateforme de transfert d’argent PAYKAP MOBILE MONEY dont le mécanisme de financement FRICACOIN, a permis de metttre sur pied la premiere cryptomonnaie africaine qui porte le nom KORI et la première blockchain purement africaine déjà opérationnelle que l’on trouve sur www.kori.biz.et d’ici très peu la première crypto Le but de tout ceci est de permettre la création des emplois décents en Afrique, ce qui participe à lutter contre la pauvreté sur le contient mère de l’humanité. A terme, ces entreprises créées verront la naissance de grandes multinationales détenues par des africains.

En effet, fricacoin , qui est devenu Kori par la suite, est la première crypto monnaie africaine au même titre que la célèbre crypto monnaie BITCOIN, à la différence que fricacoin donne la possibilité a tous ses investisseurs de devenir copropriétaire de l’entreprise PAYKAP MOBILE MONEY et des autres projets qui en découlent, spécialisée dans les transferts d’argent. Ce qui signifie qu’aucun ne risque d’arnaque n’est envisageable puisque cette entreprise dont la notoriété n’est plus à démontrer, a pour but de maintenir sur le continent Africain, les capitaux et les bénéfices générés grâce aux opérations menées par les utilisateurs. Le véritable combat étant de permettre à tout Africain de vivre aisément dans son pays d’origine. Dalvarice Ngoudjou économiste et Geostratege a donc pensé implémenter ce projet en donnant la possibilité à tout africain de profiter de cette opportunité qui pourra dans quelque années améliorer complètement le cours de leurs vies.

Au lancement de ce projet en février 2018, 100 000 FRICACOIN coutait 650 FCFA soit 1 euro mais avec le temps, la valeur du FRICACOIN ne cesse de grandir et l’objectif est que ceci aie la même valeur que l’Euro dans quelques années voire plus. C’est dire par exemple que l’utilisateur qui a investi ses 650 FCFA (1 Euro) au lancement pour acheter 100 000 FRICACOIN, aura la possibilité de devenir riche dans un futur proche étant donné que 1 FRI sera à terme égale à 1 Euro. Une vision futuriste qui n’est pas à négliger, surtout que l’on se rappelle très bien comment le BITCOIN lancé en 2009 a eu quelques années après un succès phénoménal faisant de ces curieux qui ont cru au projet des milliardaires aujourd’hui.

Ce n’est donc pas par hasard que ce valeureux économiste africain d’abord, comme il aime si bien le dire et camerounais est invite dans de nombreux pays du monde en général et d’Afrique en particulier pour donner des conférences très courues au cours desquelles il explicite ce projet tant aux dirigeants de ces pays qu’ aux populations qui sont très intéressées par cet important et futuriste projet. Africain.

Et cet effort sans relâche de Dalvarice Ngoudjou à vouloir donner le meilleur de lui pour le bien etre des africains qui a incite une ONG américaine présente dans 38 du monde entier à lui décerner l’année dernière le prix de GRAND BATISSEUR DU CONTINENT. C’était a Lomé au Togo le 11 Novembre 2018.Cette organisation internationale confiait suivre les actions de ce jeune .entrepreneur africain depuis près de 4 ans. En Aout dernier c’était au tour de la nation burundaise a lui remettre à Bujumbura le TAMBOUR DE GRAND RASSEMBLEUR AFRICAIN pour ses actions dans le but de réunir les africaines au tour de ce projet qui augure les lendemains radieux pour le continent africain Malgré que le chemin bien qu’étant encore long et parsemé d’embuches, il est déjà honnête d’avouer avec fierté que la FRICACOIN est le principal moteur qui changera le pouvoir d’achat des Africains dans quelques années, surtout sur un continent ou les espoirs de réussite de plusieurs habitants se voient encore sur la route de le migration parfois clandestine vers l’occident, en empruntant le chemin de la méditerranée.

Lancé au Cameroun il y’a plus d’un an, la FRICACOIN compte aujourd’hui plus 160 000 membres réparties dans plus de 150 du monde entier. C’est donc le moment de prendre le train qui va déjà à très grande vitesse afin de rattraper le retard qu’ont connu plusieurs personnes lors du lancement du BITCOIN. Et comme le monde change, l’Afrique aussi se doit de changer. Dalvarice ngoudjou fait aujourd’hui la fierté de tout un continent, et très sincèrement nous sommes convaincus que le continent africain lui sera reconnaissant, à lui et à ses descendants. C’est d’ailleurs pour cette vision que le collectif des jurys des awards d’afrik-inform, lui a décerné le prix spécial de la MEILLEURE AUDACE JEUNE au Cameroun en 2018, le 29 juin 2019 à l’hôtel mont Febe de Yaoundé.

Et ce jury espère que ce prix a lui décerner sera comme un catalyseur pour donner jeunes africains à ne pas sombrer dans le désespoir mais a oser pour faire flotter haut et fièrement l’étendard du continent africain

 

Gilles Noubissie (Afrik-inform)

1 COMMENTAIRE

  1. Terrific post however I was wanting to know if you could
    write a litte more on this subject? I’d be very grateful if you could
    elaborate a little bit further. Thank you!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here