[NÉCROLOGIE] ¦ FOTSO VICTOR, EST MORT

0
369

L’influent homme d’affaires Victor Fotso était un autodidacte camerounais né en 26 juin 1926. Il était également l’auteur du Chemin de Hiala et le fondateur de la Fondation Fotso Victor qui effectue diverses œuvres caritatives au Cameroun et dans d’autres pays de la sous-région, surtout dans le domaine de l’éducation. Il est décédé ce jour à Paris à l’âge de 94 ans des suites d’une longue maladie. 

Carrière

Homme d’affaires et industriel. Il était fondateur et propriétaire de plusieurs usines : PILCAM, FERMENCAM,

Homme politique et philantrope

Il était maire de la ville de Bandjoun. Ville dont il avait construit sur fonds propres l’hôtel de ville. Il avait aussi construit l’IUT de Bandjoun, offrant ainsi au gouvernement camerounais l’un de ses premiers Institut Universitaire Technologique.

Vie privée

Victor Fotso était polygame et père de plusieurs enfants. Il était père d’un fils homme d’affaires – Yves Michel Fotso – emprisonné pour des affaires de corruption. Il avait aussi une fille avocate et était le beau père de Geremi Njitap Fotso ancien international footballeur camerounais.

En 1994, il écrit en collaboration avec Jean-Pierre Guyomard une œuvre autobiographique intitulée Le Chemin de Hiala. Le livre, publié aux éditions de Septembre, est le récit de son parcours : de son enfance à Bandjoun (à l’époque, petit village situé dans l’ouest du Cameroun) jusqu’à son succès en tant qu’homme d’affaires. L’ouvrage fournit également une description du contexte politique, économique et culturel du Cameroun de la fin des années 1920 au début des années 1990 tel que perçu par l’auteur.Il eest mort ce jour à Paris à l’âge de 94 ans.

Toutes nos condoléances à la famille attristée.

La Rédaction 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here