[MRC] ¦ ARRÊT DES POURSUITES DÉCLARÉ PAR LE PRÉSIDENT PAUL BIYA (Analyse de la rédaction)

0
395

Dans un tweet et un post sur Facebook, ainsi que dans un communiqué du Secrétariat Général à la Présidence de la République, Le président Paul Biya renonce aux poursuites contre les leaders et militants du MRC, en précisant qu’il s’agit de ceux poursuivis à l’issue des contestations des élections présidentielles d’octobre 2018. Mamadou Mota, vice-président figure parmi ces prisonniers, mais il est déjà condamné pour un délit détaché des contestations post-électorales. Lui, ainsi que d’autres militants du MRC déjà inculpés après une mutinerie à kondengui et condamnés à 2 et 1 an de prison, ne bénéficieront pas de la même liberté que ceux qui seront libérés dans des heures ou des jours à venir. Ils resteront en prison mais seront acquittés des charges liées au non au hold-up électoral.

En juillet dernier, une manifestation dont faisaient partie quelques militants du MRC a eu lieu à la prison centrale de Yaoundé ou ceux-ci attendaient d’être jugés. Cette manifestation a précédé une mutinerie qui a mobilisées les autorités et les forces de l’ordre de la ville de Yaoundé pendant plus de 24h. D’énormes pertes matérielles avaient été enregistrées.

C’est en effet, d’après notre analyse, la raison qui justifie la précision « Certains personnes arrêtées et détenues », dans le communiqué du président..

plus-dinfos.com / La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here