MAURICE KAMTO À DOUALA, EFFERVESCENCE ET DISCOURS DE RÉSISTANCE 

0
177

Arrivé au Siège du parti à 11h, Maurice KAMTO, président du MRC, principal parti de l’opposition à prononcé un discours pendant 40 minutes. Il a réitéré des propos, révélé d’autres et fait des promesses encourageant pour ceux des camerounais qui sont alliés à sa cause. 

Avant son arrivée, des milliers de Camerounais avaient organisé un Fête Foraine dont les couleurs dénotaient une attente visée du changement. L’ambiance qui avait débuté à 07h du matin était animée par le célèbre Activisme André Blaise Essama qui s’était mué en maître de cérémonie pour la Circonstance.

dav

Des Forces de l’ordre : GMI N°2, Commissariat 9ème et Gendarmerie Nationale ont avec brio encadré la fête foraine entre plusieurs milliers de Camerounais à la fois militants, sympathisants et observateurs.

dav

La Circulation était bloquée des deux côtés, entre Camtel Bepanda et entrée École Public New Deido, aucun véhicule ne circulait après l’arrivée de Maurice KAMTO. La foule s’étendait sur 3 km environ et l’on pouvait dénombrer plusieurs milliers de Camerounais. Circulation hyper difficile, motos taxis occupaient la grande parti de la route, garés et debout sur leurs motos, des Benskieurs avaient pour leurs journée, une occasion de se sentir dans leur élément.

Des chansons à la fois composées et entonnées par les militants et sympathisants à la gloire de Maurice KAMTO, appelé président Élu et Président de la République pendant l’événement.

Un hommage à été rendu pendant une dizaine de minutes au défunt Me Souop Sylvain décédé le 16 janvier dernier au Centre des Urgences de Yaoundé, et qui sera Inhumé le Samedi 29 Février prochain dans son village Natal à Boukwe par Baham.

Discours de Maurice KAMTO 

À son arrivée à 11h précise, le président du MRC, déclaré 2ème à la dernière élection présidentielle au Cameroun, à tenu à ce que l’hymne nationale du Cameroun soit exécutée en français et en Anglais. Ensuite, une minute de silence à été observé à sa demande à la mémoire des morts de Boko Haram, du NOSO, mais surtout des récents mort de Ngarbuh dans le Nord-Ouest.

Prononcé cette fois ci en anglais, son discours a continué par des mots de condoléances et d’indignation au morts observés au Cameroun.

« Je suis de retour, Merci pour votre accueil chaleureux, patriotique et anthousiaste. Merci, 1000 fois Merci, nous voici 1 ans et demi après les élections, j’ai lancé le mot d’ordre de boycott, et vous avez suivi. A-t-il déclaré d’entrée de jeu. Ensuite, tout en sueur, Maurice Kamto a dit : « Je n’ai cessé de tout faire pour que nous tournions cette page dans la paix, et je reste dans cette optique. La victoire du peuple camerounais est certaine. Restez mobilisés, restez près ». Et le peuple à répondu nous sommes prèts, nous sommes prèts, nous sommes prêts…

« Personne ne peut nous dépasser si nous nous mobilisons tous ensemble. Nous sommes un peuple digne et fier, et nous ne laisserons personne conduire notre pays dans le Chaos. »

Maurice Kamto a aussi dit :

« Personne de nous ne peut dormir tranquille en voyant ces images de massacres dans les réseaux sociaux. Si certaines personnes dorment tranquille avec ça, c’est qu’ils sont indignes de nous gouverner.

– « Aujourd’hui les gens disent que les affaires du Cameroun se règlent au Cameroun. Depuis trois ans que nous demandons que l’on règle ça au Cameroun, si l’on avait réglé, on aurait pas besoin de la Communauté internationale »

– « Un combat politique ne se gagne que avec la foi à un objectif défini et la résistance. »

– « Tenez bon, parce que je ne vous abandonnerai jamais. »

Clap de Fin

Entre autres observations, des cris de louanges attribués à Calibri Calibro, l’activiste camerounais et fondateur de la BAS, durant tout le meeting.

Des militants qui s’irritaient à l’idée de savoir célestin Djamen dans sa récente position, et hurlaient à haute voix qu’ils ne veulent pas le voir au meeting, si non se serait pour lui des mauvais moments.

Maurice Kamto est reparti directement à Yaoundé, et une foule immense le suivait jusqu’à la sortie Est de Douala. Mais en cours de route, des rassemblements se faisant autour de son cortège selon la zone jusqu’à Yaoundé.

 

Rep : Billy Kolla / plus-dinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here