L’HISTOIRE ÉMOUVANTE D’UN CULTURISTE DE 26 ANS QUI PORTE SON CŒUR DANS UN SAC

0
237
PIC FROM ANDREW JONES / CATERS NEWS - (PICTURED: ANDREW JONES AFTER OPERATION TO GIVE HIM ARTIFICIAL HEART, NOW ABLE TO WORK OUT IN GYM) - A brave heart transplant patient has become a bodybuilder and fitness role model to prove his strength despite his failing heart. Andrew Jones, 26, first experienced unusual symptoms in 2012 after being unable to breathe during a run. Then in 2014 his symptoms worsened and he started coughing up blood and running a high fever. He was rushed to hospital with heart failure and diagnosed with Cardiomyopathy - a hereditary disease of the heart muscle. At his worst, Andrew, from Farmington, Connecticut, USA, was unable to stand, use the stairs or even dress himself. Last May he was taken to hospital again and told if he didnt have a heart transplant right then he would die. The brave patient was fitted with an artificial heart and a pace-maker to keep him alive until an organ donor becomes available. While he waits, Andrew pumps iron at the gym and reveals that many workouts end in tears as he is so thankful to be alive. SEE CATERS COPY

Culturiste nommé Andrew Jones, qui vit dans le Connecticut aux États-Unis, a souffert d’insuffisance cardiaque et a été transporté à l’hôpital pour une transplantation. Il en est sorti maintenant avec un cœur artificiel, qu’il transporte dans un sac à dos.

Quelques mois plus tard, des médecins ont dit qu’il mourra s’il n’a pas une greffe immédiatement. Comme il n’y avait pas d’organes disponibles, il a été équipé d’un stimulateur cardiaque et un cœur artificiel – dont il porte maintenant dans un sac sur le dos. Malgré qu’il ait frôlé la mort, il est maintenant de retour à la salle de gym et a dit qu’il pleure après l’entraînement, car il est si «reconnaissant d’être en vie”.

Rappelant les souffrances d’une insuffisance cardiaque, M. Jones a dit: «C’est quelque chose que je ne voudrais jamais souhaiter à mon pire ennemi. Vous ne pouvez pas respirer, vous ne pouvez pas penser, vous ne mangez pas et vous ne dormez pas”.

Poursuivant, il affirme: «Vivre avec cette maladie m’a conduit dans la dépression et la douleur physique. Je devais arrêter de travailler parce que je ne pouvais pas être capable de rester debout pendant plus de 10 minutes.

«Je redoutais d’aller à la cuisine parce que cela signifiait que je devais monter et descendre mon escalier. «Je ne pouvais même pas m’habiller sans haleter et être à bout de souffle. Ma vie s’écroulait en morceaux et je voulais juste un soulagement.”

Mais depuis qu’il a eu le cœur artificiel implanté, il a lentement récupéré et est maintenant de retour à la formation dans le gymnase. Son cœur artificiel a deux tubes qui sortent du corps et sont reliés à une machine qu’il porte dans un sac.

La machine fournit de l’air comprimé dans les ventricules pour permettre au sang d’être pompé à travers le corps.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here