LA CÔTE D’IVOIRE A ÉMIS UN MANDAT D’ARRÊT CONTRE GUILLAUME SORO

0
339

La Côte d’Ivoire a émis un mandat d’arrêt contre Guillaume Soro, un ancien chef rebelle et candidat à l’élection présidentielle de l’année prochaine.

Quatre sources gouvernementales l’ont indiqué lundi à Reuters, juste avant son retour au pays après plus de six mois à l’étranger.

En tournée européenne depuis quelques mois, Guillaume Soro devait rentrer à Abidjan ce lundi 23 décembre.

Le jet privé à bord duquel il a embarqué à Paris devrait initialement l’emmener en Côte d’Ivoire, mais il a été détourné vers le Ghana « pour des raisons de sécurité », a déclaré son conseiller, Alain Lobognon à Reuters.

Les sources n’ont pas fourni de détails sur les allégations spécifiques contre Soro. Un porte-parole de la police a déclaré qu’il n’était pas au courant du mandat.

Soro, 47 ans, a dirigé les rebelles qui ont tenté sans succès d’évincer le président Laurent Gbagbo du pouvoir en 2002, avant d’installer Alassane Ouattara à la présidence lors d’une brève guerre civile après une élection contestée en 2010.

En Côte d’Ivoire, des policiers avaient investi le siège de Guillaume Soro à Abidjan.

L’ancien président de l’Assemblée Nationale, ancien chef rebelle et candidat à l’élection présidentielle de l’année prochaine, en tournée européenne depuis quelques mois, devait rentrer à Abidjan ce lundi 23 décembre.

En Côte d’Ivoire, des policiers avaient investi le siège de Guillaume Soro à Abidjan. L’ancien président de l’Assemblée Nationale, ancien chef rebelle et candidat à l’élection présidentielle de l’année prochaine, en tournée européenne depuis quelques mois, devait rentrer à Abidjan ce lundi 23 décembre.

BBC Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here