🇳🇬 UN NIGÉRIAN « ENFERMÉ PAR SA FAMILLE PENDANT 30 ANS » A ÉTÉ SAUVÉ

0
438

La police de l’État de Kano, au nord du NigĂ©ria, a secouru un homme de 55 ans qui a Ă©tĂ© enfermĂ© par sa famille pendant 30 ans parce qu’il Ă©tait apparemment malade mental, a dĂ©clarĂ© Ă  la BBC le militant des droits humains Sani Shuaibu.

L’homme avait souffert pendant des dĂ©cennies avec l’un de ses pieds liĂ© par une barre de mĂ©tal Ă  une grosse bĂ»che dans une piĂšce sans porte ni fenĂȘtre, a dĂ©clarĂ© M. Shuaibu du Human Rights Network (HRN).

Il a alertĂ© la police par rapport Ă  la situation de l’homme Ă  la suite d’une dĂ©nonciation et a rejoint l’opĂ©ration pour le sauver dans une propriĂ©tĂ© dans la ville de Rogo.

« Il a des problĂšmes mentaux et devenait agressif et au lieu de demander de l’aide en 1990, le pĂšre a dĂ©cidĂ© que la meilleure chose Ă  faire Ă©tait de l’enfermer », a dĂ©clarĂ© M. Shuaibu Ă  la BBC.

« Lorsque le pĂšre est mort il y a quelques annĂ©es, ses deux frĂšres, tous deux plus jeunes que lui, ont continuĂ© Ă  le garder en dĂ©tention, mais aujourd’hui, il est un homme libre. Certains voisins conscients de sa situation ont jouĂ© un rĂŽle clĂ© dans ce sauvetage », a-t-il ajoutĂ©.

L’homme de 55 ans se trouve actuellement Ă  l’hĂŽpital gĂ©nĂ©ral de Rogo oĂč il est soignĂ©, tandis que ses frĂšres ont Ă©tĂ© interrogĂ©s par la police.

Le porte-parole de la police de Kano, Abdullahi Haruna, a confirmĂ© le sauvetage Ă  la BBC et a indiquĂ© qu’ils enquĂȘtent sur l’affaire.

Lire aussi : « Pourquoi notre mariage virtuel nous convient trÚs bien »

Il s’agit de la troisiĂšme opĂ©ration de sauvetage du genre trĂšs mĂ©diatisĂ©e en moins de deux semaines.

HRN, une organisation non gouvernementale, a participĂ© aux trois opĂ©rations de sauvetage. Son chef, Haruna Ayagi, a dĂ©clarĂ© Ă  la BBC qu’il fallait s’attendre Ă  davantage de cas car il s’agissait « d’un problĂšme profond et ignorĂ© depuis longtemps ».

« Dans la plupart de ces cas, les parents ont eu la chance d’avoir des enfants ayant des besoins spĂ©ciaux et comme ils n’ont pas de ressources pour s’occuper d’eux et sans aide du gouvernement ou des institutions, ils ont recours Ă  les enfermer », a-t-il ajoutĂ©.

BBC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here